ARO reçoit une accréditation de Jaguar Land Rover en matière de R&M

ARO vient de recevoir l’accréditation « verte » de la part de JLR en matière de R&M (Reliability & Maintainability). Cette nomination récompense son engagement à fournir des produits toujours plus fiables et facilement maintenables.

Très exigeant sur ces critères, le groupe Jaguar Land Rover met en œuvre un système d’audit exhaustif à l’attention de ses fournisseurs, qui évalue entre autres :

ARO a su démontrer de manière tangible son engagement à inclure ces différents critères dans des produits et leur processus de conception. Après évaluation, JLR a attribué à ARO l’accréditation « verte ».

Richard Gibson, directeur de ARO Angleterre, commente cette nouvelle : « Après avoir reçu le statut de « Fournisseur Privilégié » de la part de JLR, nous sommes très fiers de recevoir maintenant cette accréditation, symbole d’un partenariat fort entre nos deux entreprises. Nous mettons un point d’honneur à maintenir cette relation privilégiée avec JLR.»

A propos de Jaguar Land Rover

Jaguar Land Rover est une société qui regroupe deux marques de voitures britannique prestigieuses très appréciées. Jaguar et Land Rover, rachetées par Tata Motors en 2008 à Ford, ont fusionné pour ne former qu’une seule entreprise. Jaguar Land Rover connait un succès considérable grâce à l’originalité de ses véhicules et à des technologies innovantes qui constituent un héritage durable.

A propos de ARO

Le groupe ARO Welding Technologies est un leader mondial des équipements et systèmes de soudage pour l’industrie automobile. Depuis son siège social basé à Montval-sur-Loir, près du Mans en France, et au travers de son réseau de filiales et de sites de production en Europe, Amériques et Asie, ARO assure une présence mondiale au service de clients internationaux. Le groupe emploie plus de 500 personnes dans le monde entier. Fondée en 1949, la société faisait partie du groupe d’ingénierie allemand IWKA avant d’être acquise en 2006 par le groupe d’ingénierie Langley Holding PLC (www.langleyholdings.com) détenue par l’industriel anglais Tony Langley.